Mur des Lamentations Kotel

Etre pharisien aujourd'hui

J'ai souvent entendu Armand Abecassis se présenter comme Pharisien, et j'ai pensé qu'il n'était pas inutile de savoir ce que cela représente aujourd'hui dans notre XX' siècle. Pour les Chrétiens ce mot désigne un groupe juif vivant au temps du Christ et ils imaginent mal que le judaïsme actuel est l'héritier de 'ces Pharisiens si souvent décriés dans l'Evangile.

Pourquoi le christianisme est-il devenu une religion non juive?

Les poncifs séculaires absurdes et les accusations indignes dont les Chrétiens ont chargé le peuple juif n'ont pas encore disparu. Ils trouvent leur source dans certains textes évangéliques, dans les écrits de la plupart des Pères de l'Église, et dans la bouche de beaucoup de Catholiques et de Protestants aujourd'hui. Peut-on espérer tourner définitivement la page sur ces erreurs, sur ces fautes et sur ces passions des polémiques injustifiées?

Jésus avant le Christ. Débat

"Jésus avant le Christ". Présentation du nouveau livre d’Armand Abécassis, en dialogue avec Sandrine Caneri (bibliste orthodoxe) Ce débat s'est tenu à l'Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes, le jeudi 15 octobre 2020.

“Il n’a voulu, en aucune façon, changer la Loi. Il portait les franges à son vêtement comme tous ses coreligionnaires. Il connaissait l’hébreu et l’araméen, et fréquentait les synagogues. Il citait la Loi et les prophètes, et les interprétait comme les maîtres traditionnels. Tant que nous n’aurons pas retrouvé le judaïsme concret de Jésus – qu’il n’a jamais quitté ni dans l’esprit ni dans la pratique, nous ne pourrons pas comprendre ce qui relie et ce qui sépare le christianisme du judaïsme, ni ce qui devrait les pousser à dialoguer fraternellement. Nombreux sont les historiens et les théologiens juifs et non-juifs qui ont tenté de resituer Jésus dans son contexte historico-culturel. Certains ont cru possible cette recherche, d’autres l’ont déclarée impossible. Nous voulons ici prendre un chemin beaucoup plus simple et plus aisé : montrer qu’en dehors de l’identité divine de Jésus, fondement de la foi chrétienne respectable, son enseignement et sa conduite sont restés fidèles à la tradition juive. Ce livre propose, grâce aux recherches d’un philosophe et maître de la pensée juive, une démarche inédite : retrouver en esprit l’engagement juif de Jésus avant sa christianisation.”

Thème
Date
Durée
74min

Jésus avant le Christ. Débat

"Jésus avant le Christ". aux Presses de la Renaissance

 Présentation du nouveau livre d’Armand Abécassis, en dialogue avec Sandrine Caneri (bibliste orthodoxe) Ce débat s'est tenu à l'Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes, le jeudi 15 octobre 2020. “Il n’a voulu, en aucune façon, changer la Loi. Il portait les franges à son vêtement comme tous ses coreligionnaires. Il connaissait l’hébreu et l’araméen, et fréquentait les synagogues. Il citait la Loi et les prophètes, et les interprétait comme les maîtres traditionnels. Tant que nous n’aurons pas retrouvé le judaïsme concret de Jésus – qu’il n’a jamais quitté ni dans l’esprit ni dans la pratique, nous ne pourrons pas comprendre ce qui relie et ce qui sépare le christianisme du judaïsme, ni ce qui devrait les pousser à dialoguer fraternellement. Nombreux sont les historiens et les théologiens juifs et non-juifs qui ont tenté de resituer Jésus dans son contexte historico-culturel. Certains ont cru possible cette recherche, d’autres l’ont déclarée impossible. Nous voulons ici prendre un chemin beaucoup plus simple et plus aisé : montrer qu’en dehors de l’identité divine de Jésus, fondement de la foi chrétienne respectable, son enseignement et sa conduite sont restés fidèles à la tradition juive. Ce livre propose, grâce aux recherches d’un philosophe et maître de la pensée juive, une démarche inédite : retrouver en esprit l’engagement juif de Jésus avant sa christianisation.”

Thème
Durée
74min